05 mai 2008

DEBAT : QUELLE POLITIQUE POUR L'EDUCATION ET LA JEUNESSE ?

La droite ne cesse de fragiliser l'Education nationale et de stigmatiser la jeunesse. Après le CPE, mis en échec par une vaste mobilisation citoyenne, après la diminution drastique des subventions aux associations, la suppression de milliers de poste d'enseignants obère aujourd'hui les chances de réussite des jeunes, en particulier, de ceux issus des milieux les plus défavorisés. 

La solidarité entre générations et la cohésion sociale sont ainsi chaque jour un peu plus remises en cause par la politique de Nicolas Sarkozy et de son gouvernement. Il est temps de réinvestir dans l'éducation et de redonner confiance à notre jeunesse. Notre avenir collectif en dépend.

Dès à présent, le Parti Socialiste doit s'interroger sur son orientation et son projet dans la perspective d'un retour au pouvoir : les socialistes doivent prendre un véritable engagement pour une politique en faveur de l'éducation, de la jeunesse et de la solidarité intergénérationnelle.



AUSSI, NOUS TE PROPOSONS DE VENIR DEBATTRE

LE

MERCREDI 14 MAI 2008 A 20H00

A

ESPACE CONFLUENCES - 190 BLD DE CHARONNE - 75020 PARIS

M ALEXANDRE DUMAS

 

SUR LE THEME

INVESTIR DANS L'AVENIR :

QUELLE POLITIQUE POUR L'EDUCATION ET LA JEUNESSE ?

 

 

AVEC

 

BRUNO JULLIARD

 

ADJOINT AU MAIRE DE PARIS CHARGE DE LA JEUNESSE

 

NATHALIE MAQUOI

PROFESSEURE EN LYCEE PROFESSIONNEL

 

ADJOINTE AU MAIRE DU 20E

CHARGE DE LA JEUNESSE, DE LA VIE ETUDIANTE ET DES JEUNES TRAVAILLEURS

 

OMER MAS CAPITOLIN

ANIMATEUR EN DEVELOPPEMENT SOCIAL LOCAL

DANS LE QUARTIER BELLEVILLE SAINT-MAUR

 

CONSEILLER DELEGUE DU 11E


CHARGE DE LA JEUNESSE

 

PAULINE DREANO

ETUDIANTE

 

ANIMATRICE FEDERALE DU MJS



LE NPS, CE QUI NOUS ANIME :

 

changer de politique et changer la politique. Les constats sont connus : la mondialisation économique et financière, la révolution de l'information ont totalement modifié les rapports de force économiques, et profondément déstabilisé nos sociétés, sans que les forces politiques de gauche, en France et en Europe, n'aient su réellement faire émerger de politiques à la hauteur. Pour nous, le PS doit encore porter un projet de transformation sociale, d'égalité, de justice et de démocratie. Et c'est parce que nous considérons qu'il faut analyser en toute lucidité les ravages du libéralisme et du capitalisme sur nos économies et nos sociétés, l'échec de l'Europe, la crise de la démocratie et du socialisme, parce que nous nous refusons à nous résigner au monde tel qu'il va, parce que le PS n'est pas à la hauteur de ces attentes, que NPS existe. Redonner un souffle à l'idée de progrès économique et social pour gagner les combats électoraux à venir, voilà ce qui nous anime.

Posté par AMBROISE_NPS à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur DEBAT : QUELLE POLITIQUE POUR L'EDUCATION ET LA JEUNESSE ?

Nouveau commentaire