12 janvier 2008

REFERENDUM : ASSEZ DE TARTUFFERIES !

Comment le Parti socialiste peut-il éviter le piège que tend Nicolas Sarkozy sur l’Europe ? Dans une lettre du 7 juin 2005 envoyée à tous les adhérents du Parti socialiste, François Hollande écrivait : "Le 29 mai, les Français ont voté "non" au traité constitutionnel. Nous devons en prendre toute la mesure, dès lors que notre électorat s’est séparé de nous sur cette question." Le projet socialiste adopté avant l’élection présidentielle entérinait cette résolution : "Nous proposons l’élaboration d’un traité... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 12:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2008

SURPOPULATION CARCERALE : PLUS D'ATERMOIEMENTS

On connaît tous la meilleure façon de marcher qui consiste à mettre un pied devant l'autre et de recommencer. Assez curieusement, chacun semble ignorer la meilleure façon de mettre un terme à la surpopulation carcérale. Il s'agit pourtant là aussi d'avancer. Elle consiste à n'installer qu'une personne là où il n'y a qu'une place et de ne pas déroger. Nous avons dit la meilleure façon et, tout aussi affirmatif, nous disons la seule. Pour la simple raison qu'il n'y en a pas deux. La loi nous dit tout de l'organisation de la détention... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 16:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2008

TEMPS DE TRAVAIL : UNE TRIPLE REGRESSION, PAR JEAN-YVES BOULIN

Les projets gouvernementaux sur le temps de travail manifestent une triple régression. Régression au regard de l’histoire, puisqu’on nous ressert un remake de 1938, lorsque le gouvernement Daladier, tout en conservant les 40 heures hebdomadaires comme durée légale, autorisa l’utilisation extensive des heures supplémentaires, ouvrant ainsi la possibilité de travailler 50 heures par semaine. Il faudra attendre près de quarante ans pour voir les 40 heures devenir une réalité tangible pour les salariés. Durant ce laps de temps, la plupart... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 16:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2008

TOUT N'EST PAS PERMIS CONTRE LES SANS-PAPIERS

Pour certains, la nuit du 31 décembre 2007, le compte à rebours des douze coups de l'horloge a eu un goût amer. A minuit, le ministère de l'intérieur a-t-il atteint l'objectif de 25 000 étrangers expulsés de France ? Ils sont des centaines de milliers, la peur chevillée au corps, à être visés par cette politique stupide et inhumaine du chiffre. Ces temps-ci, il ne fait pas bon être "noir", "basané" et pauvre. Souvenez-vous, en juin 2006, une circulaire émanant du ministère de l'intérieur dirigé alors par... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 15:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2008

J'IRAI A VERSAILLES ET JE VOTERAI CONTRE, PAR HENRI EMMANUELLI

A quatre reprises, les socialistes se sont prononcés pour que l’adoption d’un traité européen impliquant des abandons de souveraineté se fasse exclusivement par voie référendaire : aux congrès de Dijon et du Mans, ainsi qu’à l’occasion des dernières élections présidentielles et législatives. Ce faisant, ils restaient fidèles au principe fondamental de la souveraineté exclusive du peuple, qui fonde notre démocratie et régit notre constitution – principe auquel nos républiques et nos présidents successifs n’ont jamais dérogé jusqu’à... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 01:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2008

AUCUNE MESURE PASSIVE NE RESOUDRA LE PROBLEME DES DELINQUANTS SEXUELS

La ministre de la justice, Rachida Dati, a présenté à l'Assemblée nationale, mardi 8 janvier, son projet de loi relatif à la rétention de sûreté et à la déclaration d'irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental, qui prévoit d'enfermer des criminels dangereux dans des centres socio-médico-judiciaires à la fin de leur peine de prison. Le gouvernement et les députés veulent étendre la portée de ce projet, qui visait au départ les pédophiles, à l'ensemble des condamnés pour crime qui seraient considérés comme toujours... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2008

LA NOVLANGUE DECHAINEE DU GOUVERNEMENT, PAR CHRISTIAN DELPORTE

"Putain", "connerie", "pognon", "mec", "vachement", "bosser"… Premières manifestations d’un syndrome de la Tourette ? Non, simplement les mots prononcés par le porte-parole du gouvernement, Laurent Wauquiez, en décembre dernier, dans l’émission de Marc-Olivier Fogiel. Ce soir-là, M. Wauquiez avait aussi beaucoup de "machins" et surtout de "trucs" à dire. Si à l’aise devant les caméras qu’il en arrivait à tutoyer tous ceux qui l’entouraient. "Alors, on... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 18:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2008

RAYMOND FORNI, ENFANT DE LA REPUBLIQUE

Le socialisme français est en deuil d’un de ses plus illustres représentants. Disparu prématurément, Raymond Forni comptait parmi ces militants qui font d’un combat politique la raison d’être de leur existence. Ce fils d’immigrés italiens qui avaient fui leur pays à cause de la pauvreté, orphelin de père à 11 ans, naturalisé à 17, fut un authentique "enfant de la République", comme il se décrivait si bien. Exemple de mérite, de rectitude et d’engagement, il fut contraint d’interrompre prématurément ses études pour entrer... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2008

BIENVENUE EN REGIME BERLUSKOZYSTE, PAR LAURENT FABIUS

Le président français aimerait, paraît-il, qu’on le compare à la chancelière allemande, Mme Merkel. Après huit mois d’exercice élyséen, une autre comparaison vient malheureusement plutôt à l’esprit : Sarkozy-Berlusconi. Avec le berlusconisme, le sarkozysme partage en effet au moins trois traits essentiels. D’abord, le rapprochement entre la droite et l’extrême droite. N’oublions pas que c’est ce rapprochement qui explique les résultats électoraux dans la France actuelle comme dans l’Italie d’hier. Certains s’en réjouissent, y... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 18:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2008

JUSQU'A QUAND ?, PAR FREDERIC LEBARON

Il est difficile de nier que le champ politique français soit entré dans un nouveau cycle depuis avril-mai 2007. Mais les traits de ce cycle ne se réduisent pas à l'hyper-activité médiatique et au style communicationnel, souvent "original", du président de la République, qui ont été abondamment soulignés par la plupart des commentateurs. Par contraste avec l'épuisement et le délitement de la fin de l'ère Chirac, il est caractérisé avant tout par les conditions politiques extrêmement favorables dont bénéficie le nouveau... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 17:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]