08 décembre 2007

LA GRANDE ILLUSION DES HEURES SUP

En liant le pouvoir d’achat uniquement à l’augmentation de la durée du travail, le gouvernement promeut une mesure aussi coûteuse qu’inefficace, et dont les effets pervers apparaissent d’emblée, tant pour les salariés, les chômeurs que les chefs d’entreprise. Travailler plus pour gagner plus ? "Ce slogan de la campagne de Nicolas Sarkozy tourne au fiasco absolu." Pour Michel Sapin, secrétaire national du PS à l’économie et à la fiscalité, "l’objectif de gagner plus n’est pas idiot pour éviter l’érosion du pouvoir... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 décembre 2007

BANLIEUES : RIEN N'A CHANGE, PAR CLAUDE DILAIN

Le 25 novembre 2007, la banlieue est de nouveau réapparue dans les médias et le débat politique. Deux ans après les émeutes de l’automne 2005, rien n’a changé sur le fond. Certes, ces problèmes sont trop complexes pour être traités dans le temps d’un mandat politique. Drôle de République qui inclut dans le préambule de sa Constitution une exigence de cohésion sociale et qui territorialise sa misère et ses exclus.Au silence insupportable succède maintenant l’idée que tout cela se résume à un problème de "voyoucratie". Oui,... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2007

LRU : LA COLLEGIALITE MISE EN CAUSE

Pour Bertrand Monthubert, président de l’Association Sauvons la recherche (SLR), "les médias ont mal traduit le sentiment du monde universitaire sur la loi Pécresse, en donnant la parole aux présidents d'université" qui se voient confier des pouvoirs exhorbitants, porteurs de nombreuses dérives. Il dénonce la "responsabilité extrêmement grave qu’a pris le pouvoir politique" en n'ouvrant pas le dialogue à l'université : "On encourage les formes les plus radicales de contestation". Qu’est-ce que vous... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2007

JUSTICE : LA POLITIQUE DU GLAIVE OU LES MAUVAIS TOURS DE RACHIDA DATI, PAR AMBROISE SOLOMON

Des symboles de la Justice, la nouvelle et proche ministre de Nicolas Sarkozy semble ne plus vouloir se souvenir de la balance tant sa politique manque de mesure et de retenue. Certes, pour la droite en campagne électorale ou bien au pouvoir, brandir le glaive est de bonne tradition, mais presque jamais encore, sous la Vème République, au point de franchir le Rubicon et de venir frapper la Justice elle-même et les justiciables. Or, en six mois, Rachida Dati opère non seulement un passage en force avec une mauvaise réforme de la carte... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 décembre 2007

VENT MAUVAIS SUR LA CULTURE, PAR NAJAT BELKACEM

Rescapé in extremis du projet présidentiel de fusion avec l’Education nationale, le ministère de la Culture est aujourd’hui dans la tourmente. Il y eut d’abord l’acte I de la mise en cause des politiques défendues depuis Malraux dans la lettre de cadrage du Président, la stigmatisation de la démocratisation culturelle et la volonté de rompre avec une politique de l’offre pour aller vers une politique de la demande, conforme aux volontés d’un audimat présupposé. Il y eut ensuite le coup de menton regrettable au directeur de la... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 17:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2007

POUVOIR D’ACHAT : LES PROPOSITIONS DU PS

Les socialistes lancent une campagne nationale en faveur de l'augmentation du pouvoir d'achat. Ils font des suggestions qui, pour ce qui relève du Parlement, ont pris la forme d'une proposition de loi débattue le jeudi 29 novembre avant que ne s'exprime le chef de l'État sur le sujet. Face à la hausse des produits de première consommation : • Instaurer une incitation fiscale pour faire baisser les prix de première nécessité (céréales, produits laitiers, fruits et légumes). • Supprimer les marges arrière... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 01:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2007

LES DEPUTES SOCIALISTES DEFENDENT LA LAICITE

Secrétaire national du PS à la laïcité, Jean Glavany est le rapporteur d’une proposition de loi portant sur le financement de l’enseignement privé par les communes, discutée à l’Assemblée nationale le 27 novembre et rejetée par le gouvernement, les groupes UMP et Nouveau centre . Le député des Hautes-Pyrénées revient sur cette initiative de l’opposition. Quel est l’objet de votre proposition de loi ? L’abrogation pure et simple de l’article 89 de la loi du 13 août 2004, "relative aux libertés et aux... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 00:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2007

LE SARKOZYSME N’EST PAS UNE ECOLOGIE, PAR EMMANUEL GIANNESINI

Tout indique que le Grenelle de l’environnement, une fois retombé l’enthousiasme artificiel qui a suivi le discours prononcé par Nicolas Sarkozy le 25 octobre, jouera le même rôle que la Charte de l’environnement adossée à la Constitution : une déclaration d’intention vague et généreuse, et puis plus rien. On est bien conscient d’endosser ici le rôle difficile de la voix dissonante dans le beau concert unanime qu’entretient la force de frappe de la communication présidentielle. Mais en réalité, les résultats de la grande opération... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2007

BANLIEUES A L'ABANDON : CE QUI NE PEUT PLUS DURER

A l'automne 2005, sur fond d'images de quartiers en flammes, l'ensemble de la classe politique semble prendre enfin conscience du malaise des banlieues. Les émeutes s'accompagnent alors d'un cortège de discours sur les décisions à prendre. Mais avec l'extinction des flammes, un voile est retombé sur nos villes et deux ans plus tard, non seulement les choses n'ont pas changé, mais elles empirent. Face au défi, confronté aux inégalités de plus en plus fortes entre les territoires, le gouvernement répond par des dotations toujours... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 22:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2007

LA PRISON APRES LA PEINE, PAR ROBERT BADINTER

De façon anodine, le gouvernement va saisir le Parlement d'un projet de loi créant la "rétention de sûreté" dans notre droit pénal. Il s'agit d'un changement profond d'orientation de notre justice. Il faut rappeler les fondements de la justice, depuis la révolution des Droits de l'homme. Parce que tout être humain est réputé doué de raison, il est déclaré responsable de ses actes. S'il viole la loi, il doit en répondre devant des juges indépendants. A l'issue d'un procès public, où les droits de la défense auront été... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 22:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]