08 juillet 2007

HAMON, LA RELEVE

Bombardé « porte-parole », on l'écoute, on le courtise. Certains voient déjà en lui un futur premier secrétaire. Après les « éléphants » et les « jeunes lions », un nouveau quadrupède a fait son apparition dans le bestiaire socialiste : la « chèvre » ! Le jeune député européen Benoît Hamon en a fait sa mascotte au point de la faire figurer en tête de son blog. Mais qu'on ne s'y trompe pas. L'animal est moins doux qu'il n'y paraît, comme le précise une citation de l'écrivain malien Amadou Hampâté Bâ, publiée en guise... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 15:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2007

DISSUASION ET RUPTURE PENALE : ENTRETIEN AVEC DENIS SALAS

La réforme de la loi pénale repose sur trois postulats discutables, selon Denis Salas : le laxisme du juge, l'incarcération pour prévenir la récidive et la focalisation désormais quasi exclusive sur la victime. Un glissement vers le modèle américain au moment où celui-ci est remis en question. De quelle philosophie relève la nouvelle réforme pénale qui crée les peines planchers pour les récidivistes ? C'est un projet qui dit au délinquant : " Tu n'as que ce que tu mérites et tu serviras d'exemple à ne pas suivre. " Il... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 14:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juin 2007

CONSEIL NATIONAL - INTERVENTION DE BENOIT HAMON

Bonjour. Je n’avais pas tout à fait prévu de commencer de la manière dont je vais commencer. Comme beaucoup d’autres, je n’ai pas peur des militants, j’appartiens à la minorité de ce parti, au moins jusqu’au congrès du Mans. Et les orientations que j’ai défendues, je les ai défendues devant tous les militants, et au terme de leurs choix, j’ai été minoritaire lors de deux congrès. Je pense pourtant qu’aujourd’hui, une personne nous manque et qu’on ne peut pas se plaindre ou reprocher que le débat se déplace à l’extérieur du parti... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 19:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juin 2007

CONSEIL NATIONAL - INTERVENTION DE LIEM HOANG NGOC

Les meilleurs d’entre nous l’ont dit. Il faudra refonder notre parti. Je laisse aux réparateurs de logiciels le soin de réformer l’économie virtuelle. C’est dans l’économie réelle que se mène la bataille contre la droite et les intérêts qu’elle représente. Dans le monde réel, c’est d’une boussole, dont tous ceux qui sont désorientés ont besoin. Voici quelques-unes des pistes qu’elle pourrait indiquer.Tout d’abord, il n’est pas nécessaire de réconcilier les travailleurs avec l’entreprise. Ce sont les entreprises qu’il faut réconcilier... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 18:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 juin 2007

MOTION VOTEE PAR LE CONSEIL NATIONAL DU PS

Cette motion présentée par François Hollande détaille le processus de réflexion et de rénovation que le Parti socialiste doit conduire d’ici le prochain congrès : ses objectifs, son calendrier et sa méthode. Elle a été adoptée par l’unanimité des exprimés, moins 3 voix contre et une abstention. Les socialistes viennent de subir deux défaites successives. Elles sont honorables, mais lourdes de conséquences. Lors de la présidentielle, nous avons, avec Ségolène Royal, franchi largement l’étape du 1er tour, mais nous avons... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 14:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juin 2007

NOTABLES OU GAUCHE REELLE, PAR REMI LEFEBVRE

Le parti doit sortir de l'électoralisme et engager sa rénovation. Renouer avec les militants est vital Les socialistes viennent d'inventer les défaites victorieuses. La fête de la défaite, orchestrée par Ségolène Royal le soir du 6 mai, avait troublé les esprits. Depuis dimanche soir règne au PS un climat d'autosatisfaction surréaliste. La débâcle électorale, aux termes de quatre tours de scrutin, a bien pourtant eu lieu. S'enorgueillir de quelques dizaines de députés de plus a quelque chose de pathétique. Se draper de la... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juin 2007

ROBERT BADINTER : « L’OPPOSITION EST UNE VIGIE PERMANENTE »

Le sénateur Robert Badinter décrit les outils dont disposent les parlementaires socialistes pour assumer une fonction de vigilance et d’alerte sur les projets gouvernementaux et être une force de contre-propositions. Une mobilisation d’autant plus nécessaire que selon l’ancien Garde des sceaux, les réformes institutionnelles annoncées par Nicolas Sarkozy seront insuffisantes pour corriger l’excessive concentration des pouvoirs dévolus au président de la République. Au regard des outils... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 16:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juin 2007

ANALYSE DE LA SEQUENCE ELECTORALE 2007

Pascal Perrineau tire les leçons de la séquence électorale de 2007. Après avoir étudié les ressorts de la victoire de Nicolas Sarkozy, il revient sur la participation électorale enregistrée lors des deux scrutins. Il met en lumière les facteurs qui expliquent les résultats obtenus par les différentes forces politiques. Enfin, dans la perspective des municipales, il expose les enjeux auxquels sont confrontés le PS et l'UMP. Au sortir de cette séquence électorale, peut-on dire que la majorité se succède à elle-même, tant à... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 15:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2007

LEGISLATIVES 2007: LES RESULTATS DU SECOND TOUR DANS LE 11E

Paris 11eme arrondissement - 6ème circonscription (75) Inscrits                                  34 957 Abstentions                         14 528  (41,56%) Votants                                20 429  (58,44%) ... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 19:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2007

LE 17 JUIN, VOTEZ CONTRE LA TVA A 24,6 %

Il y aura à travers toute la France, des conférences de presse de nos candidats autour d’un mot d’ordre simple jusqu’au 17 juin : votez socialiste, votez contre la TVA à 24,6 %, une TVA qui ne contribuera pas à réduire les déficits sociaux mais à financer les 15 milliards de cadeaux fiscaux que le gouvernement a déjà annoncé.Le principe et le raisonnement arrêté par le gouvernement est le suivant : Nicolas SARKOZY nous a expliqué que la compétitivité de l’économie française est liée au coût du travail. Dans une logique libérale... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 14:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]