03 septembre 2008

DEBAT AVEC BENOIT HAMON : LES ENJEUX DU CONGRES DE REIMS

Après cette période estivale – que nous espérons avoir été plaisante pour toi et tes proches – et avant d’entrer dans la seconde phase du congrès de Reims, celle des motions qui débutera le 23 septembre prochain, nous te convions à une nouvelle présentation de la contribution générale Reconquêtes et à un débat sur les enjeux de ce congrès. Avec Benoît Hamon Député européen Premier signataire de la contribution générale Reconquêtes Jeudi 11 septembre 2008 à 20h00 Local de... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2008

LISEZ LE RESUME DE LA CONTRIBUTION RECONQUETES

La France attend un message d’espoir. Aujourd’hui, la pensée dominante libérale présente les régressions sociales comme des réformes et les justifie par un discours sur le prétendu déclin français. Elle provoque la résignation et le désenchantement des citoyens. En effet, le modèle néo-libéral, fondé sur le dogme du libre-échange et imposé par la droite, se révèle incapable de résoudre les crises majeures (financière, alimentaire, énergétique, écologique) qui bouleversent le monde et marquent l’entrée dans le 2e âge de la... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2008

LISEZ ET SIGNEZ LA CONTRIBUTION RECONQUETES

La France attend un message d’espoir. Elle aspire à d’autres perspectives que celles diffusées par une pensée dominante avide de fatalisme et de résignation. Le discours sur un prétendu déclin de la société française, justifiant toutes les régressions sociales, est devenu la norme. Le clivage entre le conservatisme et le progrès est escamoté derrière des politiques, des mesures profondément réactionnaires que l’on appelle, par antiphrase, "réformes". Le libéralisme économique atteint de nouvelles limites tout en... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2008

FORUM NATIONAL DE RECONQUETES - PARIS - SAMEDI 28 JUIN 2008

Chère, Cher camarade, Les mois à venir vont être pour notre parti l’occasion de définir une offre politique qui combine la capacité à ramener la gauche au pouvoir en 2012 avec celle de répondre aux désordres du monde. Pouvons nous lever cette espérance en restant fidèle à nos valeurs et crédibles dans nos promesses? Oui à condition d’anticiper l’avenir avec les clés de notre temps. Nous vivons un renversement de cycle. Les crises alimentaires, énergétiques, climatiques et financières mondiales appellent partout... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2008

L'EUROPE APRES LE NON IRLANDAIS, PAR HUBERT VEDRINE

Le droit international est formel : un traité européen, qui est un traité international, ne peut être ratifié qu'à l'unanimité des Etats membres, sauf si tous les Etats membres ont décidé antérieurement, à l'unanimité, que ce traité pourrait être ratifié à la majorité, ce qui n'est pas le cas pour le traité de Lisbonne, pas plus que pour les traités européens antérieurs. Toutes les lamentations ne changeront rien à cette réalité. Inutile donc de déplorer que 4 millions d'Irlandais - 800 000 électeurs - puissent "bloquer"... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2008

FORUM LOCAL DU NPS-RECONQUETES AVEC GUILLAUME BALAS

Aux adhérents de la Section Léon Blum Chère, Cher Camarade, Comme tu le sais, la période du Congrès de notre parti est désormais ouverte. Le 1er juillet prochain, l'ensemble des militants du PS pourra déposer auprès des instances nationales une ou plusieurs contributions au débat. Ces contributions pourront être thématiques - qui traitent un sujet précis - ou générales - qui traitent une vision d'ensemble de la société. Les déclarations de nos dirigeants nationaux se multiplient ces derniers... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2008

TRAVAILLER TOUS ET MIEUX, PAR DOMINIQUE MEDA ET PIERRE-ALAIN MUET

La droite a donc décidé de porter l'estocade finale et de mettre enfin en oeuvre ce qu'elle souhaitait depuis si longtemps : en finir avec les 35 heures. Tout au long de la campagne du candidat Sarkozy, puis de la première année de gouvernement, cette antienne a été à la fois son obsession et le bouc émissaire de ses échecs économiques. Il est temps, sur ces questions, que la gauche sorte de ses atermoiements et affirme clairement sa position. Répétons d'abord avec force que la réduction du temps de travail n'a en aucune... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2008

REPRODUCTION SOCIALE ET DROIT A L'AVENIR, PAR OLIVIER DUSSOPT

Pour la première fois, une génération entière est convaincue qu’elle vivra moins bien que celle de ses parents. Un fils d’ouvrier ou d’employé a toujours autant, sinon plus, de chances d’être lui-même ouvrier ou employé que dans les années 60. L’accès à une formation supérieure s’est élargi mais l’obtention d’un diplôme d’études supérieures reste largement prédéterminée par les origines sociales des étudiants. Si les causes de ce constat se trouvent en partie dans la crise économique et sociale actuelle, le mal semble plus profond.... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juin 2008

SILENCE, ON INCARCERE !, PAR HELENE FRANCO, JEAN-YVES LE BORGNE ET DOMINIQUE VERDEILHAN.

Le 14 novembre 2006, Le Parisien publiait un témoignage intitulé "Libéré hier, il raconte ses dix-huit mois à Fleury-Mérogis", dans lequel "Guy-Charles", à peine sorti de maison d’arrêt, confiait à la journaliste Elisabeth Fleury ce que chacun sait des conditions de détention : trafics omniprésents ("en prison, tout ce qui est interdit circule") ; nécessité d’appartenir à un "clan" pour survivre ("si t’as pas de clan, pas d’allié, t’es mort") ; violences sexuelles subies par ce qu’il... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juin 2008

DISCRIMINATIONS : SORTIR DE L'INACTION, PAR PATRICK SIMON ET PATRICK WEIL

L’adoption en première lecture par l’assemblée le 25 mars d’un projet de loi sur les discriminations en témoigne : la lutte contre les discriminations est en panne. Cette loi purement technique est destinée à achever la transposition de directives européennes votées en 2000 et partiellement introduites dans le droit français en 2001. Il aura fallu deux condamnations de la commission européenne pour que le gouvernement français se mette en conformité. Las, alors qu’il tenait là l’occasion d’améliorer l’architecture de la lutte contre... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]