24 janvier 2008

RETENTION DE SURETE : RUPTURE ETHIQUE, PAR PATRICK MAREST

L’Assemblée nationale vient d’accepter la création de centres socio-médico-judiciaires de sûreté. Demain, si le Sénat l’imite, les auteurs de crimes graves seront enfermés à leur sortie de prison pour une durée potentiellement infinie, non pas en vertu d’un jugement sanctionnant une nouvelle infraction, mais parce qu’ils auront été considérés dangereux. C’est ainsi que notre pays s’apprête à rompre avec les principes affirmés dans la déclaration de 1789 selon laquelle nul ne peut être puni s’il ne s’est rendu coupable d’un fait... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2008

LUTTER CONTRE LA RECIDIVE SANS PIETINER LE DROIT, PAR ELISABETH GUIGOU

Mes propos sur le projet de loi "rétention de sûreté" ont été gravement déformés par le président du groupe UMP sans doute pour remobiliser les députés de la majorité qui ne sont pas tous à l’aise avec ce projet. Ce que j’ai dit à l’Assemblée nationale : "Vous, madame la ministre, vous, monsieur le rapporteur, anciens magistrats, vous tournez le dos à Beccaria, nourri de la philosophie des Lumières, vous choisissez Lombroso et son "homme criminel". Or, vous le savez, c’est cette philosophie positiviste qui a... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 09:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 janvier 2008

JEAN VIARD : "LA FIN DES 35 HEURES, UN RETOUR AUX ANNEES 60"

Sociologue, spécialiste des temps de travail et du temps libre, Jean Viard livre une analyse approfondie de l’impact des 35 heures : les bouleversements qu’elles ont occasionnés dans la vie des Français et les aménagements encore nécessaires. S’appuyant sur ces constats, il affirme que la remise en cause des 35 heures et de la durée légale du temps de travail ramènerait la société quarante ans en arrière. Qu’est-ce que les 35 heures ont changé dans la vie des Français ? Avant toute chose, il est important de rappeler d’où... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 janvier 2008

LA LETTRE DU NPS DE LA SECTION LEON BLUM

La question sociale et la question démocratique sont au fondement même du Nouveau Parti Socialiste (NPS) et demeurent au cœur de sa réflexion politique. Sur la répartition des revenus entre le capital et le travail, nous n’avons jamais cessé de militer pour une politique économique à la fois plus efficace et plus juste qui stimule de manière durable la croissance par une aide publique constante et massive à l’investissement immatériel et par une redistribution beaucoup plus équitable des gains de productivité ou des bénéfices des... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 03:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 janvier 2008

TONY BLAIR, MIROIR DES RENONCEMENTS DES SOCIALISTES FRANCAIS, PAR PHILIPPE MARLIERE

Cela a commencé par une tribune publiée par Jean-Pierre Raffarin : "Tony Blair-UMP, même combat" (Le Monde, 11 janvier). Le lendemain, l’ex-Premier ministre britannique a été reçu par Nicolas Sarkozy au Conseil national de l’UMP. Après avoir apporté un soutien appuyé à son hôte, le néotravailliste a confié avec ironie que s’il était Français, il serait "probablement au gouvernement" de François Fillon. Cette empathie mutuelle a choqué des dirigeants socialistes. Le jour même, Pierre Moscovici a fait part au... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 00:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2008

NICOLAS, RACHIDA ET LES JUGES, PAR BRUNO THOUZELLIER

On murmure que Nicolas Sarkozy n’aime pas la justice et moins encore les juges. C’est pour nous magistrats une situation incompréhensible et inquiétante. Le Président reçoit beaucoup à l’Élysée, c’est un homme de contact et d’ouverture dit-on. L’USM, organisation ultramajoritaire des magistrats n’a jamais pu obtenir audience à l’Élysée… On aimerait savoir pourquoi le chef de l’Etat nous marque d’une telle indignité. Son statut d’ancien avocat expliquerait-il cette défiance profonde ? Pourtant, avocats et magistrats sont des... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 01:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2008

HENRI EMMANUELLI : "LE PS DONNE UN SPECTACLE AFFLIGEANT"

Comment jugez-vous l’annonce faite par Jean-Marc Ayrault d’un boycott du Congrès ? Je la juge incompréhensible. Je comprends que le parti soit divisé sur l’adoption du traité, puisqu’il l’était déjà. Mais on ne peut remplacer un référendum qui a déjà eu lieu par un vote parlementaire. Le PS ne peut donc renoncer à exiger la tenue de ce référendum. Et le seul moyen de l’obtenir, comme nous nous y étions engagés lors des campagnes présidentielle et législatives, c’est d’aller à Versailles voter contre la révision. Je ne comprends pas... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2008

INSIDIEUSE DEREGULATION, PAR ALAIN VIDALIES

"Décodification : processus qui consiste à oeuvrer en faveur de l'inaccessibilité et de l'absurdité du droit". Cette définition de l'oeuvre réalisée par la majorité actuelle, censée "simplifier à droit constant" le code du travail, n'a pas pour auteur un responsable de l'opposition, mais un professeur de droit. Précisons d'abord ce qu'est, dans notre droit, une codification. Le Conseil d'Etat rappelait le 26 novembre 2001, reprenant les termes du Conseil constitutionnel, que "le gouvernement ne saurait, à... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 17:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2008

LE POUVOIR D'UN SEUL, PAR PAUL QUILES

Lorsqu’il était candidat, Nicolas Sarkozy se plaisait à affirmer que la question constitutionnelle était secondaire. Or le voici qui se lance dans une réforme apparemment urgente. On nous dit qu’il ne s’agit que d’une proposition de modernisation des institutions. Un examen sérieux du projet fait apparaître qu’il s’agit en fait de consolider et de développer la pratique personnelle du pouvoir dans laquelle Nicolas Sarkozy s’est engagé depuis son élection. Jusqu’ici, le Premier ministre et les ministres exécutaient, en période... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2008

UN TEMPS D'AVANCE : LE PROJET 2008-2014

Il y a bientôt sept ans, en nous accordant votre confiance, vous nous avez confié la plus belle et la plus exigeante des responsabilités. Depuis, nous n’avons eu d’autre ambition que de tenter de l’honorer, en y répondant par les actes. Sept années de travail acharné, d’efforts, de bonheurs souvent, de déceptions, d’erreurs parfois, toujours éclairés par un sentiment qui ne nous a jamais quittés : l’amour de Paris. Aujourd’hui, après avoir servi notre cité de toute notre énergie, après avoir réinjecté dans ses rouages complexes les... [Lire la suite]
Posté par AMBROISE_NPS à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]